Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. (6/7)

Et si aujourd’hui, pour réduire encore ses déchets, on se mettait aux fourneaux? Avec les aliments bruts que nous avons acheté hier au vrac, il y a de quoi faire des bases intéressantes, qui permettront une fois de plus d’éviter certains emballage. Du pain aux pâtes à tartes, en passant par les pâtes fraîches et les pâtes à pizza… Ici, on vous propose des recettes testées et approuvées, simples et rapides. On se lance? 

la-main-a-la-pate

 

La pâte à pain (recette de Panilev)

250g de farine
165 mL d’eau tiède
5 g de sel
13g de levain de seigle

Mélanger tous les ingrédients sauf le sel et pétrir quelques minutes, jusqu’à obtenir une pâte lisse et souple, qui colle peu. Laisser lever ½ heure (S’il fait froid dans la pièce, allumer le four au plus bas (souvent 50°c) quelques minutes, l’éteindre et placer le pâton.) Ajouter ensuite le sel, pétrir de nouveau quelques minutes. Former le pain puis laisser lever jusqu’à ce qu’il double de volume (entre 1h30 et 2h). (Retirer le pain du four) Allumer votre four à 200/210°c, quand il est à la bonne température, enfournez le pain entre 30 et 45 minutes : le temps de cuisson dépend en partie du four, la cuisson se fait donc au feeling . Ne pas hésiter à couvrir le pain s’il colore trop vite à votre goût, avec de l’aluminium que vous réutiliserez.

La pâte à pizza

Cette recette est une pâte à pain à laquelle nous ajoutons de l’huile d’olive.
250g de farine
165 mL d’eau tiède
5 g de sel
1 filet d’huile d’olive
13g de levain de seigle

Mélanger tous les ingrédients sauf le sel et pétrir quelques minutes, jusqu’à obtenir une pâte lisse et souple, qui colle peu. Laisser lever ½ heure. (S’il fait froid dans la pièce, allumer le four au plus bas (souvent 50°c) quelques minutes, l’éteindre et placer le pâton.) Ajouter le sel, pétrir de nouveau quelques minutes. Étalez votre pâte et allumer votre four 180°c. Garnir et cuire une dizaine de minutes.

La pâte feuilletée

La pâte feuilletée est connue pour être longue à faire. Il faut la sortir toutes les heures du frigo pour étaler du beurre, plier, pour recommencer l’heure suivant. La recette que je vous propose aujourd’hui vient de Lucy Vanel et se réalise en ¼ d’heure (+comptez une heure de pose), et peut se congeler.

Pour cette recette, il faut que les ingrédients soient froids.
125 g de farine
140 g de beurre coupé en dés
1/4 c.c. de sel fin
60 g d’eau ou lait glacé

Dans un saladier,mélanger la farine, le beurre et le sel, à l’aide d’une corne, ou de couteaux, jusqu’à ce que le mélange soit à peu près homogène. Les morceaux de beurre doivent encore être visibles, mais de la taille d’un pois. Faire un puit au milieu et ajouter l’eau (ou le lait) glacée, et mélanger avec la corne, une cuillère en bois ou la main : les morceaux de beurre doivent encore être visibles. Si le pâton s’est réchauffé entre temps, que le beurre devient collant, le mettre au frigo une demi heure avant de passer à l’étape suivante.

Donner à la pâte une forme carrée. (étape1). Sur le plan de travail légèrement fariné, étaler à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, la pâte de haut en bas (étape 2), en rectangle (étape3).
Sur ce rectangle ainsi obtenu, ajouter de la farine sur toute la surface(étape 4), et épousseter l’excèdent avec le dos de la main (ou un pinceau). Plier ensuite a sur c, épousseter le surplus de farine, puis b sur ac et épousseter le surplus (étape 5). Faire ensuite un quart de tour vers la droite (étape 6). Vous obtenez de nouveau un carré (étape 7). Répéter cette opération 4 fois (ou plus, selon votre motivation et votre envie de feuilletage. Plus vous le faites, plus il y a de couches). Couvrez votre pâte d’un torchon et placez là au frigo pendant une heure.Une fois cette heure passée, votre pâte est prête à l’emploi. La température et le temps de cuisson de cette pâte dépend ensuite de la recette que vous avez décidé de suivre.

La pâte sablée

250g de farine
125 g de beurre coupé en dés
70g de sucre (semoule ou glace)
1 jaune d’oeuf
1 coquille d’eau

écraser le beurre et la farine ensemble en frottant légèrement les mains, jusqu’à obtenir un mélange sableux.  Ajouter ensuite le sucre, en mélangeant, puis le jaune d’œuf, puis la dose d’eau (utiliser la coquille pour doser). Une fois le mélange bien amalgamée, la pâte est prête à être utilisée. Cuire selon la recette choisie. Comptez 15 minutes.

Une fois que vous avez testé la version maison, impossible ensuite de revenir aux blinis (prononcez blini, et non bliniz ou blinisse) du commerce. Délicieux avec des tartinades végétales, caviar d’aubergine, houmous …

1 yaourt
1 œuf
1 pot (celui du yaourt) de farine
sel
1/2 sachet de levure chimique (ou 1 cuillère à café de bicarbonate)

mélanger tous les ingrédients, puis déposer une cuillère à soupe sur une poêle ou crêpière chaude et préalablement huilé. Quand des bulles se forment à la surface, retourner le blini. La cuisson est très rapide. Avec cette dose, en comptant 4 blini par tournée, en 10 minutes, c’est plié.

La soupe

C’est si simple à faire, et tellement meilleur que les soupes en brique, voir pire, les soupes en sachet.  Et en plus, c’est parfait pour utiliser les « chutes » de légumes (les fanes, les verts de poireaux ). On fait revenir 1 minute ou 2 les légumes choisis dans un peu d’huile, puis on couvre d’eau. On surveille la cuisson, et quand c’est cuit, on mixe. Éplucher (s’il le faut!) et couper les légumes ne demande pas plus d’1/4 d’heure.

Les pâtes fraîches

Compter 1 œuf pour 100 grammes de farine (ou semoule de blé dur) + 1 filet d’huile d’olive. Pas de sel! L’oeuf peut être remplacé par de l’eau (compter 50g d’eau pour 100g de farine)

La seule difficulté réside dans la consistance : Si la pâte est trop sèche, friable, ajouter un peu d’eau. Si la pâte est trop humide et collante, ajouter de la farine. Une fois la bonne texture obtenue, c’est très simple.

Battre les œufs en omelette, puis ajouter la farine et le filet d’huile d’olive. Pétrir quelques minutes, couvrir la boule de pâte obtenue d’un torchon et placer au frais pendant une heure.

Là, il y a deux méthodes. Une plus facile, mais qui nécessite l’achat d’un laminoir (compter une vingtaine d’euros), soit une plus délicate qui offre un résultat moins régulier, en utilisant un rouleau à pâtisserie. Pour la première, se référer aux  instructions de l’appareil. Pour la seconde, abaisser la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie fariné sur un plan de travail fariné aussi, jusqu’à ce qu’elle soit fine, et la plus régulière possible. Puis détailler dans cette pâte des bandes d’1/2 cm pour des tagliatelles( ou laisser tel quel pour des lasagnes). Pour cuire ces tagliatelles, porter à ébullition de l’eau : compter 1L pour 100 grammes de pâtes et 10g de sel (vous pouvez descendre à 7g) . Cuire 3 à 5 minutes, en vérifiant.

Maintenant, à vous de jouer avec les différentes garnitures : quiches aux légumes, tartes aux pommes ou au chocolat, pâtes aux champignons, pizzas aux poivrons…

Toutes ces recettes permettent de réduire encore une fois ses emballages : des pâtes à tartes toutes prêtes, aux briques de soupes, en passant par les cartons de pizzas. C’est toujours ça de moins dans la poubelle. Sans parler de l’avantage gustatif et nutritionnel : moins de sel, moins de sucre, moins d’additif. C’est moins cher. Et c’est meilleur !

Tarte au chocolat rapide

Et vous, faites vous votre pain ou vos pâtes?

Publicités

6 réflexions sur “Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. (6/7)

  1. Bonjour
    Ici, merci la machine à pain 🙂 S’il nous arrive encore d’acheter le pain, c’est avec un beau sac à pain que l’on se présente à la boulangerie !
    Nous ne faisons pas les pâtes, mais les achetons en vrac, cela fait déjà cela en moins de déchets.
    Enfin, les pates feuilletées, brisées ou sablées sont encore achetées toutes faites 😦 Je me mets au défi de les réaliser moi meme, surement à l’aide de la machine à pain qui a un programme de mélange ^^
    J’avais « enfin » trouver la recette de la pate brisée, je trouve ici la sablée et la feuilletée, que demander de plus 😉

    Merci

    Aimé par 1 personne

  2. Lorsque l’on a le temps je trouve cela beaucoup mieux de mettre la main à la pâte ! 🙂
    J’ai réussi à acquérir une machine à pain neuve mais vendu d’occasion à tout petit prix ( joie ! ), du coup du bon pain fait maison ( enfin presque du coup :p ) .
    J’adorerai essayer de faire mes pâtes moi-même, certes cela prend plus de temps mais je suis certaine que le goût doit être bien meilleur !

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Recette du pain magique | les2alchimistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s