Le jour où nous avons débranché notre télé

télé

S’il y a quelque chose qui surprend les gens sur notre mode de vie, c’est l’absence de télé chez nous. Enfin si, nous en avons une, qui fait office de (très) grand écran d’ordinateur. 
Lorsque je gardais des enfants il y a six ans, j’étais tombée sur une famille sans télé, et j’étais presque choquée : mais comment font-ils? ils doivent s’ennuyer ! Et
les pauvres enfants, s’ils veulent regarder un dessin animé ? En fait, j’avais les mêmes interrogations que ceux qui me regardent étrangement quand je dis que, non
désolée, je n’ai pas vu ce programme, je n’ai pas la télé.
A cette époque, la télé était allumée non stop (oui, la nuit aussi, sur Kaamelott, pour bien dormir 😉 ) quand nous étions à la maison. On regardait un peu de tout, des émissions légères, des séries vues et revues, les informations, des reportages en immersion, des zaps et des bêtisiers…
Puis le temps passe, et on se rend compte que d’années en années, on nous ressort la même soupe. Que ce soit les sujets aux informations : « il fait
très chaud les parisiens sont en terrasse », « il fait très froid, les parisiens désertent les boutiques », « c’est la rentrée, combien avez vous dépensez pour les
fournitures scolaires ? », « c’est le bac, coup d’œil sur ces jeunes bacheliers de 13 ans », « c’est… » bah c’est trop.
Les séries et leurs milliers de rediffusions, c’est pareil, on sature : un épisode inédit, suivi d’une redif, suivie d’une redif d’une autre saison. Oh et puis, on se moque des feux de l’amour (42 saisons quand même, presque 11 000 épisodes…), mais les Experts, c’est quand que ça s’arrête? (On me dit que c’est fini depuis l’année dernière mais qu’une nouvelle série « dérivée » a vu le jour).

oracio

Les reportages de la BAC à Marseille, la police à Lyon, les pompiers à Poitiers (non, en fait, on ne parle jamais de Poitiers), « les flics de la police » …
Il y a aussi toutes ces émissions qui encouragent la compétition et les coups bas, à coup de sourires hypocrites devant, et de mauvaises notes derrière. On note tout, la bouffe, la
maison, les fringues, les mariages, les coiffeurs, les boulangers, les restaurants … mais c’est bien, c’est dans l’air du temps, bien raccord avec notre société qui encourage les uns à marcher sur les autres, à ne pas se dépasser soi même mais à piétiner la concurrence. Faudrait pas non plus donner l’idée aux gens d’être bienveillants.

un-diner-presque-parfait_776202

On peut aussi parler des émissions vitrines, où les invités débarquent 5 minutes sur le plateau faire deux, trois vannes, pour ensuite faire la promotion de leur
nouveau spectacle/album/film …

En parlant publicité, c’est peut-être ce qui a le plus joué dans notre débranchement. Le terme d’agression publicitaire n’est pas une exagération : le son est plus fort que les programmes, les voix sont souvent haut perchées, trop enjouées et surjouées, les propos ou les situations souvent sexistes; on en revient toujours à l’exemple de la femme à moitié nue pour vendre un yaourt. Les hommes ne sont pas en reste, quand on ne leur vend pas de grosses voitures pour prouver leur virilité, ce sont des plats préparés micro ondables parce que c’est bien connu, papa ne sait pas faire la cuisine. Et puis par principe, je ne supporte pas les publicités, qui sont travaillées pour bien s’imprimer dans mon crâne, pour me vendre des produits inutiles, chers et mauvais pour ma santé et/ou l’environnement. Pendant un an, nous avions pris le réflexe de couper le son au moment des pubs, et je vous jure, rien que ça, ça fait du bien.

Pub-je-lave-mon-cerveau

Les émissions de télé réalité cumulent un peu tout les exemples précédemment cités : Ce sont les feux de l’amour à Marseille/Lyon/Poitiers (bin non, toujours pas Poitiers), qu’on décline de mille et une façons (mais ça reste toujours du déjà vu), qui prône l’hypocrisie, la compétition, la malveillance, le sexisme et la notoriété sans talent ni mérite. Et on passera sur le niveau intellectuel, tant sur le fond que sur la forme.

Les mois précédents « l’extinction », nous ne regardions plus que Scènes de ménage, jusqu’à ce qu’il y ait plus de rediffusions que d’inédits, et les documentaires d’Arte, qu’on peut retrouver sur internet.

Et puis, nous avons débranché. Terminé.

Pour répondre à l’interrogation des personnes étonnées de voir des gens sans télé, non, nous ne nous ennuyons pas, déjà parce que, même sans emploi, nous n’avons pas le temps. Nous sortons, au jardin ou dans les bois (un peu moins là, avec les chasseurs…), nous lisons, nous apprenons, nous discutons. Nous ne sommes plus passifs, car, le problème de la télé abrutissante est que nous gobons ce qui en ressort, sans possibilité de faire un choix sinon que de l’éteindre. Bien sûr, il reste toujours les ordinateurs, où nous sommes actifs, où nous choisissons ce que nous voulons lire et voir.

 

Vous avez toujours votre télé ?

vivre-sans-tv

 

Publicités

20 réflexions sur “Le jour où nous avons débranché notre télé

  1. Hello 😊 pour ma part oui toujours la télé & sans mentir elle ai sans arrêt allumer mais au final c’est plus pour avoir un bruit de fond qu’autre chose enfin apres j’ai mes p’tites heures ou je regarde mes séries ou en partie car parfois je décroche a force d avoir vue et revue. Mais je me rends compte que si réellement je l allumais que vraiment quand je veux la regarder elle serait moitier moins allumer Oo » Je suis d accord avec toi a 100% cest les pubs ca gueule toujours plus que nécessaire & sans oublier que ça sonne faux & les émissions a toutes les sauces = overdose total !
    Je trouve ça vraiment admirable que vous arriviez a vous en passez complètement 😏

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour !es2alchimistes !
    Ça fait un bien fou, hein, de savourer la vie sans télé !
    Je l’ai débranchée et débarrassée il y a une quinzaine d’années et je ne l’ai jamais regrettée.
    Et pour qu’il n’ait pas trop l’air d’un extra-terrestre devant ses copains, j’ai régulièrement demandé à mon gamin s’il voulait que j’en rachète une, mais il a préféré jouer l’E.T ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour. Je me suis passée de TV pendant 10 ans et elle a réintégré mon salon par l’intermédiaire de Monsieur. Aujourd’hui j’essaie de pas en être esclave, de regarder seulement ce qui m’intéresse (documentaires, série en VO) et beaucoup en replay (moins de pub).

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou !
    Je n’ai plus de box tv depuis qu’elle a pris la foudre en … 201? (je sais plus si c’est 2011 ou 2014), les démarches avec bouygues étaient hypers compliquées, il aurait fallu que j’aille changer la box avec le risque que la nouvelle ne fonctionne quand même pas (si la foudre avait endommagé autre chose), le service client en avait un peu rien à faire. Du coup, j’ai abandonné. Vu que je passe beaucoup de temps sur internet, la télé était souvent allumée en fond sonore mais je ne la regardais pas. Et puis je me couchais beaucoup trop tard (coucou les rediff’ des experts jusqu’à 1 ou 2h du mat’ !!).
    En fait ça s’est fait naturellement, je n’en ai pas véritablement souffert. S’il y a des programmes qui m’intéressent, je les regarde sur internet en direct ou en replay. J’ai acheté beaucoup de dvd à la suite de ça et on m’en prête aussi, finalement je préfère allumer de temps en temps ma télé pour regarder un truc bien précis que j’ai choisi 🙂
    Et puis je suis une addict aux séries télés et je n’arrivais pas à attendre la diffusion en france (en vf caca boudin !!), du coup je les regarde en streaming, en vostfr, et j’ai beaucoup progressé dans ma compréhension orale de l’anglais 🙂
    Donc pour te répondre, oui je m’en passe très bien ! Ça m’a fait prendre conscience que je saturais des émissions de m****, des pubs de M****, de la télé-poubelle quoi … Tout ce que tu décris, sauf que c’est la privation de télé qui me l’a fait réaliser. (mais quand je suis chez mes parents aïe aïe aïe je replonge ^^)
    Mes parents d’ailleurs. Ils ne comprennent pas trop. Mon père me répète tout le temps « mais comment tu fais pour être au courant des actualités ?? » ben il y a des journaux gratuits à Lyon le matin, je suis tout le temps connectée sur facebook, twitter, instagram où je suis des trucs cons mais aussi des pages d’actualité. Et puis au pire, je suis au courant avec quelques heures de décalage grâce à mes collègues lol
    J’adore ton blog, tout à fait dans ma mouvance actuelle : vive la planète, reconnectons-nous à la nature, un mode de vie alternatif est possible !!
    Bisous, Charlène

    J'aime

    • Tout arrive toujours pour une bonne raison, il faut croire que c’était une bonne chose la foudre qui a grillé ta box 😉
      ahahah, c’est vrai qu’on l’a déjà entendu ça « et comment vous savez ce qu’il se passe dans le monde »? comme tu le dis, entre les réseaux sociaux, les médias que l’on choisi de suivre, et puis, l’entourage, même avec un train de retard, on finit par être au courant 😀
      En tout cas, merci de ta visite 🙂 bisous!

      J'aime

  5. Pour ma part, ça fait trois ans que je n’ai plus de télé. Sans regret mais quand je vais chez des gens et que la leur est allumée, je me sens happée ! J’ai toujours la même sensation désagréable de me faire violer ( le cerveau ! )
    Donc la télé je m’en passe sans problème, enlevez moi internet et je tourne en rond ! Alors même si je suis convaincue que c’est mieux que la télé, j’ai quand même remplacé une dépendance par une autre ( écran / écran )… on est bien loin de la nature… 😦

    Aimé par 1 personne

  6. Bonjour, vraiment un super article. Bien ecrit et vrai !

    La television he ne la supports plus non plus depuis quelques semaines, surtout quand le son est tres tres fort rt qie l’on entends ces… Stars de tele-realite d’un hour de dispute pour savoir qui a embrasse qui ou bien qui a dis ca de qui… Des vrais betises qui encrassent le cerveau de tout ces jeunes fanatiques qui ne jurent que par leur star d’un jour, parfois quand on demande a un adolescent « Tu veux faire quoi plus tard ? » « Je veux faire comme Nabilla !  » c’est juste horrible.

    Et des pubs qui nous bourrent le cerveau.

    CES reportages parfois bidon qui mettent bien des idées completenent fausses dans la tete des gens, tellement que c’est impossible d’en rediscuter par la suite « non la Tele a raison » on nous repond..

    Maid le pire he pense, c’est lors des repas, tout le monde de tourne vets la Tele et plus un bruit, plus personne Parle.

    Et encore pire, les information’s qui ne passent que d’horribles nouvelles… C’est le pire. Ca enerve les gens, la peur s’installe etc etc. 😪

    Beef, un commentaire tres long, maid ca serrait super que les personnel ouvrent les yeux sur la television. 😊

    Aimé par 1 personne

    • « non la télé a raison », oui j’ai déjà entendu ça; « bah si c’est vrai, ils l’ont dit à la télé » ! ah bah si ils l’ont dit..
      bonne nouvelle, de plus en plus de gens débranchent leur télé, ou du moins, la limite à certaines chaines, quelques heures de temps en temps.. tout n’est pas perdu 🙂 merci pour ton commentaire!

      J'aime

  7. Chez nous c’est plus un concours de circonstances. Notre petite télé (oui elle était vraiment petite) nous a lâchement abandonné il y a environ un mois (ou deux). Et comme nous avions déménagé à l’autre bout de la France l’année dernière, en faite on en a encore 2 (une chacun chez nos parents) mais pas eu le temps d’en ramener une chez nous (et donc pas envie d’en acheter une nouvelle ici sachant que 2 ne « servent » déjà pas ailleurs).

    Du coup ba on s’en passe très bien du coup. Perso elle nous servait uniquement pour scènes de ménage et les films, téléfilms ou séries (assez rares quand même mais parfois Arte) le soir. Donc après un (ou 2) mois, ba je dirais que c’est la seule chose qui me manque. On regarde des films sur pc mais plus de téléfilms du coup (certains étaient quand même bien).

    Aimé par 1 personne

  8. Pingback: Nous, on aime bien chiner. | les2alchimistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s