Nous, on aime bien chiner.

en-tete

Aujourd’hui, un article plutôt « vis ma vie de zippie » , pour vous parler de récup, et pas n’importe laquelle, celle des meubles.
Dans une démarche écologique et économique, il nous a toujours semblé évident de chiner nos meubles plutôt que de payer au prix fort du mobilier qu’on retrouve dans beaucoup de foyers.
Nous avons à la base un budget très serré et le poste sur lequel nous ne voulons pas faire de concession est l’alimentation. Avec ce qu’il reste, il faut apprendre à se débrouiller et à dénicher les bons plans, et honnêtement, c’est une activité qui nous amuse assez.

Alors bienvenue dans notre salon, meublé à 99% en récup ;
chaque meuble vient d’une source différente.

chaise-rotin-et-etagere

Les parents, la famille, l’entourage
Le premier objet, qui a connu notre premier appart, notre première maison et puis la nouvelle : la table basse. Celle-ci a une valeur sentimentale car je la connais depuis l’enfance, et pour cause, c’est un des premiers meubles que se sont achetés mes parents. Puisque nous y mangeons, elle est assez abîmée à cause des plats chauds et mériterait un petit relooking.
Le fauteuil en rotin, qui fêtera sans doute son premier siècle en notre compagnie, avait atterri dans ma chambre d’ado et ne m’a pas quitté depuis. Il est un peu abîmé mais avec nos petites bases en vannerie, nous savons qu’au besoin, nous pourrons le réparer.
Le meuble TV sans TV mais avec une cage est récupéré d’un déménagement d’un membre de la famille. Comme nous avons récupéré un autre meuble pour y mettre l’écran, il sert pour le moment pour notre vieux ratoux à la retraite et également pour les chattes qui s’en servent de perchoir et de dodo.

meuble-rat-et-arbre-a-chat

Dons entre particulier
Nous avons récupéré ce meuble télé il y a plusieurs semaines, grâce au site donnons.org. Il est amovible donc plutôt pratique et assez sobre. La télévision, qui n’apparaît même pas sur la photo, est chez nous un écran d’ordinateur comme on en parle ici « Le jour où nous avons débranché notre télé ».

meuble-tv-slide

canape-et-table-basse

Ventes entre particulier
Le célèbre site de vente d’occasion entre particulier, leboncoin, nous a permis de trouver ce canapé à 10€. Un très petit prix car il est particulièrement abîmé, griffé par un chat qui visiblement ne le trouvait pas à son goût. Ou peut être que si. L’assise est très confortable et il est plutôt joli.

secretaire-et-drapeau

Emmaüs, et autre donnerie ou recyclerie. 
Un système que nous apprécions : on donne, on fait fonctionner une petite économie à échelle associative et on peut acheter à tout petit prix. Ce secrétaire, dont il faut s’occuper à trouver des étagères, nous a coûté 5€. Il n’est pas particulièrement beau, mais il aura droit à un coup de peinture lorsqu’il aura trouvé sa place définitive.

La déchetterie.
Ce beau meuble en bois et fer forgé, en parfait état, nous vient tout droit d’une benne. Généralement, dans les déchetteries que nous connaissons, il est interdit de récupérer quoi que ce soit, ce qui nous semble aberrant. J’en ai vu des objets en parfait état dans ces immenses bennes : beaucoup de jouets pour enfants, une valise de fringues pour bébé semblant neuves, des meubles… J’évite généralement de regarder ce qu’il y a dedans car ça me fait mal au cœur de voir tout ce qui est jeté (et qui sera incinéré ou enfoui) alors que ça pourrait servir à des personnes dans le besoin ou sensibilisés à l’écologie et/ou zéro déchet. Cette fois là, j’ai regardé par dessus bord, j’ai complètement craqué sur cette étagère et j’ai gentiment demandé la permission pour le récupérer, en précisant qu’il n y avait personne pour me voir.
Récemment, nous avons récupéré une brouette (dont il faut changer la roue), en précisant qu’on était dans une asso de jardinage dans la ville en question.

chatte sur meuble

La rue
La rue c’est encore plus la loterie que les autres sources, des fois on trouve des trésors, des fois, rien du tout. Nous n’habitons pas dans une grande ville, et les encombrants ne passent pas ici, donc chez nous ce n’est pas très intéressant. En revanche, nous avons un petit spot quand nous allons sur Poitiers où nous avons pu trouver pas mal de choses. Dans les grandes villes, c’est plutôt intéressant de glaner, surtout le soir, on trouve des meubles mais aussi des vêtements, de la nourriture (voir le mouvement freegan )

Le reste du mobilier est également de la récup: lit, étagère, meubles de cuisine …

meuble récupéré sur donnons, que nous avons poncé et peint en noir

meuble récupéré sur donnons, que nous avons poncé et peint en noir

Acheter d’occasion à tout petit prix ou glaner dans la rue, c’est être capable de faire abstraction des éventuels défauts, et donc remettre en priorité l’utilité à l’esthétique. Aux yeux d’inconnus, ou pas, nous pouvons passer pour des personnes négligées, avec un intérieur imparfait : franchement, je m’en fiche. Une personne qui fonde son jugement sur l’apparence et non sur le contenu ne m’intéresse pas.

Non, il n’est pas honteux de récupérer des objets fonctionnels dans les poubelles ou la rue, et oui, pour certains c’est impensable, dégoûtant et dégradant.
De mon point de vue, c’est jeter des objets fonctionnels ou des aliments consommables qui devrait être mal vu et remis en question.
Nous n’avons pas idée de l’énergie nécessaire pour produire ces objets. Tous les arbres abattus pour certains meubles, détruisant au passage faune et flore, délocalisant parfois des populations. Tous les produits utilisés, souvent issus du pétrole, énergie polluante (faut-il le rappeler?), causant des dommages sur l’environnement. Sans compter toute l’énergie nécessaire pour recycler tout ça (ou, encore une fois, pour enfouir ou incinérer). Quand on pense à ça, on ne regarde pas ces déchets utiles de la même manière.
Certes, les encombrants n’existent plus dans toutes les villes, mais il est possible de proposer sur donnons.org , les personnes intéressé.e.s se déplacent. Dans certaines villes, les Compagnons d’Emmaüs se déplacent aussi.

Bien sur, cette démarche ne peut fonctionner que parce que certain.e.s donnent, et oui, il a fallu qu’une première personne paie le prix fort.
Je suis persuadée qu’en 2016, suffisamment de meubles ont été fabriqués pour meubler tout le monde : à l’échelle de la France, nous sommes 66 600 000 habitants, et je suis pourtant persuadée qu’en farfouillant dans les greniers, les caves, plus de 66 600 000 de tables sont déjà fabriquées, que plus de 66 600 000 de lits également… Pour dire les choses autrement, il y a suffisamment de meubles existants pour ne pas avoir à en fabriquer d’autres, et donc à en acheter des neufs. Payer un meuble au prix fort est donc un choix, le choix d’avoir quelque chose de coordonné avec le reste du mobilier, le choix d’avoir quelque chose qui correspond exactement à nos besoin, ou le choix de se faire plaisir. Dans un monde conscient des problèmes écologiques, conscient de l’énergie nécessaire à la fabrication de ces meubles, le troc et le don serait une évidence, et les plus de 66 600 000 de tables déjà existantes tourneraient parmi ces 66 600 000 d’habitants.

Nous aussi avons fait le choix d’acheter un meuble neuf, nous ne trouvions pas notre bonheur dans l’occasion et nous avions envie de nous faire plaisir (et oui!).

meuble neuf. mais chatte de récup

meuble neuf. mais chatte de récup

Nos animaux aussi sont issus de la récup 😉 Le chien vient d’un sauvetage (maîtres maltraitants..), les deux premières chattes viennent de la rue et la troisième a été rejetée par sa mère.  S’il vous plait, adoptez des animaux dans des refuges plutôt que de les acheter en magasin comme des objets, pour ne pas encourager les élevages alors que les SPA et autres refuges sont saturés à cause de l’irresponsabilité des gens. 

Alors donnez, troquez, c’est un grand pas vers l’écofrugalité !

Publicités

35 réflexions sur “Nous, on aime bien chiner.

  1. Chez nous on fonctionne aussi comme ca ! Je trouve que ca fais de superbe économie et jaime pas avoir un appartement pareil que tout le monde. Tout le monde achetechez ikea maison du monde voir des interieur pareil ne m’interesse pas jaime etre original !

    Aimé par 1 personne

  2. Dès que je vois un meuble sur le trottoir, je regarde avec attention…mon beau-père m’a transmis ça et chez nous, on avait plein de récup!! Une fois, il avait bossé pour une compagnie aérienne et avait ramené à la maison plusieurs vieux sièges d’avions! 🙂 J’aime beaucoup ton fauteuil en rotin!!

    J'aime

  3. C’est une très bonne initiative. Tous mes meubles viennent de mon beau frère, et franchement ils sont tops meme si notre intérieur n’est pas parfaitement accordé on s’en fiche. C’est bizarre mais j’ai du mal à mettre de l’argent dans les meubles ça coûte toujours un bras.

    J'aime

  4. Je ne peux que saluer votre démarche !
    Pour ma part, j’aime les objets qui ont déjà une longue vie dernière eux, mélanger les styles et donc chiner et aller au marché aux puces, par exemple.
    Je viendrai faire un tour ici souvent, les thèmes abordés me parlent 🙂
    Bon dimanche !

    Aimé par 1 personne

  5. Avec mon chéri on adore faire des meubles nous meme, donc il y a beaucoup de fait maison. Ce n’est pas aussi écologique ni économique, mais on apprend plein de choses avec ca! Et puis la fierté d’avoir fait quelquechose de ses mains, c’Est irremplacable. Pour ce qu’on ne sait pas faire, on achète aussi d’occasion. Mais j’avoue que le suédois est quand meme pas mal rentré chez nous, parce que étudiants on a tout acheté là-bas, et depuis on garde nos meubles… ils sont comme tout le monde, mais quand meme trés résistants!

    J'aime

    • Alors là, je suis tout à fait d’accord avec toi, on peut être vraiment fier de soi quand on fait les choses soi même!
      j’avoue, je suis un peu jalouse, j’aimerai bien savoir bricoler 😉

      On fait souvent comme on peut, surtout quand on a pas trop les moyens 🙂 Et puis, même s’ils sont comme tout le monde, ces meubles du grand suédois, il y a moyen de les détourner et de les relooké si on le souhaite 🙂

      merci pour ta visite!

      J'aime

  6. Bonjour,
    C’est une vraie démarche que je salue.
    Quand j’étais étudiante, j’ai meublé mes premiers apparts avec des meubles de récup et petit à petit, j’ai commencé à acheter des meubles avec mes premiers salaires. Le plus dur pour moi est de franchir le cap psychologique de la seconde main mais j’avance petit à petit.
    Pour l’instant, nous avons fabriqués des meubles sur-mesure quand on ne trouvait pas ce que l’on voulait dans le commerce mais malheureusement ni le bois ni les peintures ou cires sont écolos.
    Bonne journée

    J'aime

  7. Hello!
    Oui, ça a du bon de chiner 🙂 On fait de jolies trouvailles et on donne une deuxième vie aux objets, meubles,… c’est une petit geste qui ‘évite’ la surconsomation et la surfabrication. Chez nous c’est un peu comme ça. Les meubles viennent des foires à tout, brocantes, de la famille et du bon coin. Ikea, c’est vraiment le plan B de secours. Merci pour ce chouette article,
    Bisous et bon week end

    Aimé par 1 personne

  8. Vous privilégiez l’alimentation de qualité à tout ce qui est matériel, de ça, je suis extrêmement admirative…
    Je n’ai de cesse de tenter de convaincre mon entourage que ce que nous mangeons… c’est ce que nous sommes 🙂
    C’est la 1ere énergie !!!
    Et c’est vrai qu’au départ il faut vachement se renseigner, chiner, demander… pour parvenir à trouver des petites choses dont plus personne ne veut, mais pourtant encore tellement exploitables.
    Je vous tire mon chapeau à toi et ta moitié pour aller à l’encontre de notre système (assez futile et) capitaliste à outrance.
    Bravo 😀

    Aimé par 1 personne

    • Il faut dire qu’on aime bien manger :p En tous cas merci 🙂
      C’est ça, nous sommes ce que nous mangeons, et même si manger sain ne nous rendra pas immortel, si ça peut nous permettre d’être en meilleure santé, c’est ça de gagner (bon, chez moi, ça marche carrément pas ^^ mais si je mangeais mal, peut être serai-je plus malade?)

      Puis c’est pas toujours évident de demander à des gens, même de notre famille « tiens, tu te sers encore de ça?  » J’ai toujours peur de passer pour une grosse rapia prête à dévaliser une maison :/
      Tu aimes aussi l’occasion? 🙂

      merci beaucoup 😉

      J'aime

    • Arf, mon commentaire ne s’est pas envoyé — »

      Du coup, je disais que nous aimions beaucoup manger, alors ça joue :p
      Et que je suis bien d’accord avec toi, nous sommes ce que nous mangeons : manger « sain » ne nous rendra pas immortel mais préservera peut être un peu plus notre santé 🙂

      C’est pas toujours évident de demander, même à quelqu’un de notre entourage « tiens, tu t’en sers encore de ça? »; j’ai toujours peur de passer pour une vilaine rapia..
      Tu aimes aussi l’occasion?

      merci à toi en tous cas 🙂 à bientôt 🙂

      J'aime

      • Sisi, j’ai bien reçu tes 2 comms sous WordPress, bizarre..
        Tu sais, la recup commence à s’ancrer dans les moeurs je trouve, les gens prennent conscience qu’on gaspille trop.
        Ici on a pas mal de meubles de recup, et bien que j’y étais refra pour mon 1er loulou, je me suis mise à acheter des fringues et accessoires d’occasion pour ma puce.
        On évolue 😉

        Aimé par 1 personne

  9. Pingback: Chuchotements d'ici et d'ailleurs #10 | La marmotte chuchote

  10. Pingback: Génération jetable. | les2alchimistes

  11. Pingback: Avoir moins, être mieux. | les2alchimistes

  12. Pingback: Permaculture – le gros mot. | les2alchimistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s