Les savons à froid maison.

J’en parlais dans le précédent article, depuis Noël nous avons fait d’autres savons. Okay, ce n’est clairement pas minimaliste de prévoir à l’avance un an de savon et ce n’est pas forcément écolo quand on choisit des huiles premier prix . #Enversdelaconnasse ! mais vraiment, c’est un tel plaisir de savonner !

Ça permet quand même de limiter les emballages (que ce soit des savons sur-emballés ou des gels douches) et ça, ce n’est pas négligeable. Une bouteille d’huile d’olive, recyclable, permet de faire beaucoup, vraiment beaucoup de savons. Ça limite également les tensio actifs irritants, les conservateurs douteux et les graisses de divers animaux.(Lire Les dessous du savon à la chaîne et voir : Gels douches, peaux sensibles s’abstenir de France 5) . Bien sur, il est possible de limiter encore plus tout ça, en ne se lavant qu’à l’eau (voir la vidéo de Laetitia et la Carologie ) 🙂

Apprendre à savonner.

Pour celleux qui ont envie de se lancer, je vous conseille de lire le dossier très complet d’Aroma Zone, c’est déjà une très bonne base pour comprendre le principe de la saponification et pour les choses importantes à savoir. La manipulation de la soude caustique ne se fait sans précaution, c’est d’ailleurs pour ça que la plupart du temps, lorsque vous trouvez des recettes de savons, il est précisé que la soude est à recalculer. Et oui, une virgule au mauvais endroit et vous pourriez vous retrouver avec un savon caustique, ce qui serait dommage.

Toujours dans un esprit « récup », nous gardons (et demandons à notre entourage de garder pour nous) des emballages tel que les briques de lait ou de jus, les boites cylindriques de biscuits apéro ou même les pots de yaourts ou de margarines et nous nous en servons comme moules.

Comme j’ai un côté un peu psychorigide (tout petit peu), je calcule exactement le prix de revient de chaque batch de savon (Le mot « batch » vient de l’anglais et signifie « lot ». On l’utilise en savonnerie pour parler de la totalité de la pâte à savon qui va servir à faire un lot de savons identiques. On peut le traduire par « pain », ou « coulée ». Source). Selon les huiles et beurres choisis, nous sommes pour le moment entre 2 et 8€ du batch, pour au moins 5/6 savons à chaque fois.

Nos savons.

Je vais donc vous présenter notre petite collection; les deux premiers sont déjà présentés dans cet article.

Le troisième savon est assez basique par sa composition, 70% d’huile d’olive et 30% d’huile de coco, pas mal pour débuter semble-t-il. Etant majoritairement composé de corps gras liquide, ils sont restés mous un petit moment; j’ai d’ailleurs eu du mal à le couper, ce qui lui donne un aspect très… « fait main », plutôt sympa. 

savon-4-bissavon-coco

Le quatrième savon est un 100% coco, surgraissé à 27% (car l’huile de coco a un fort pouvoir détergent, or on ne nettoie pas ici du carrelage mais l’organe qu’est notre peau). Je me suis inspirée de la recette de Biotenaturelle pour les huiles essentielles (menthe, tea tree et eucalyptus). Le marbrage plume a été réalisé avec une baguette de resto asiatique, et la couleur noire a été obtenue grâce à du charbon végétal.

savon individuel charbon thé

Pot de yaourt pour le moule et thé sur le dessus.

Le cinquième savon a été coulé dans une boite de biscuits apéritifs et est un ratage réussi. En effet, visuellement, il ne devait absolument pas ressembler à ça, pourtant, le rendu est sympa. A la découpe, j’avais l’impression de faire une lecture d’IRM (celleux qui ont eu l’immense chance d’en passer peuvent voir de quoi je parle) et finalement, ça ressemble aussi un peu à des makis. Là, on sort des savons totalement naturels puisque j’ai choisi une fragrance de synthèse; je souhaite limiter l’utilisation des huiles essentielles qui ne doivent pas être utilisées pour parfumer mais pour soigner, et les extraits aromatiques (naturels) ne tiennent pas en SAF, d’après ce que j’ai lu. 

savon-maki-sushisavon sushi maki

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sixième savon est encore d’un ratage réussi, le marbrage n’était pas prévu comme ça mais le rendu est sympa, plutôt fin, et il se marrie bien avec une fragrance légère de Lilas. Les savons 100% coco, surgras à 27% sont je trouve, très doux et moussent bien, ce qui est très agréable. 

Enfin, le septième et le huitième batch sont des savons au miel bio, et de luxe ! J’ai ajouté du curcuma pour la couleur, mais aussi et surtout pour ce qu’il apporte à la peau : l’apaisement. Autant en interne qu’en externe, cette épice magique est anti inflammatoire; associée au miel, qui hydrate, nourrit et aide à la cicatrisation, tout comme l’huile de carthame. On obtient ainsi un savon tout doux pour les peaux fragiles et réactives. Nous avons utilisé du papier bulle pour obtenir un effet « alvéoles de ruche ». 

savon-mielsavon miel

savon-miel-saf

Maintenant que le printemps pointe le bout de son nez, il est temps de retourner au jardin et de préparer le potager ! A bientôt ! 

 

Publicités

16 réflexions sur “Les savons à froid maison.

    • En fait, à part pour le 100% coco où on surgraisse entre 25 et 30%, le reste tourne plus souvent autour de 8-10% (voire de -1 à 1 si tu fais un savon pour la lessive). Quand tu utilises les calculateurs (pour connaitre la quantité de soude) , comme soap calc, tu as l’indice « détergent » . Plus il est élevé, plus il va décaper, donc il vaudra mieux privilégier un surgras à 10, voire 12% si tu choisis beaucoup de gras solide et surtout, peu sensible à l’oxydation. A l’inverse, un savon tout doux n’aura pas besoin d’un surgras aussi haut.

      Et pour la trace, si tu parles d’ajouter de l’huile, j’ai un peu de mal à comprendre comment calculer ça. je croyais que si tu fais une réduction de soude de 5% et que tu ajoutes 5% d’huile, tu obtenais un surgras de 10% mais en fait ce n’est pas tout à fait exact.
      Après perso, je n’ajoute pas d’huiles à la trace car beaucoup pensent que ce n’est pas parce qu’on les ajoute après la trace qu’elles ne seront pas saponifiées.

      Aimé par 1 personne

  1. Pingback: Chantilly de douche – recycler les chutes de savons. | les2alchimistes

  2. Pingback: Réduire ses déchets avec ces 10 gestes simples | les2alchimistes

  3. Pingback: Réduire ses déchets avec ces 10 gestes simples — les2alchimistes – Les astuces de Grand- Mère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s