Production du jour.

cosmétique

Les 2 Alchimistes ne chôment pas en ce moment ! Quand ce n’est pas au jardin, c’est en cuisine. Mais pas pour préparer de bons petits plats (bon, si quand même), mais pour des produits d’hygiène. Le dentifrice solide précédemment fait a fini par moisir (miam!), et même s’il restait un fond d’un autre un peu raté (huile de coco, carbonate de calcium, bicarbonate et HE) , il a fallu nous mettre au fourneaux ! Enfin, sur le canapé, car ces deux premières recettes ne demandent pas de chauffe et ne sont pas compliquées. Nous avons choisi une version en poudre, valeur sûre des fois que l’autre version ne soit pas concluante, et une version « gel », qui peut se rapprocher des dentifrices du commerce. Cette deuxième version contenant une phase aqueuse, nous sommes obligés d’y introduire un conservateur si on ne veut pas se tartiner les dents de moisissures.  Lire la suite

Les2ALchimistes vous souhaitent une bonne année 2016.

bonne année annee

Nous vous souhaitons une très bonne année 2016 ! Nous espérons que vous avez passé de bonnes fêtes et que vous avez pleins de beaux projets pour cette nouvelle année.

Ici, notre résolution principale est celle d‘oser, de se donner les moyens d’atteindre nos objectifs. Les autres résolutions sont de petits défis assez simples (surtout réalisables, c’est le plus important) comme faire les marchés, fabriquer d’autres sacs en tissus, remplacer le jetable par du durable/réutilisable (les mouchoirs en tissus, c’est fait). Et enfin, continuer de semer des graines pour changer le monde 😉 Lire la suite

La main à la pâte, recette de pâtes en tous genres. (6/7)

Et si aujourd’hui, pour réduire encore ses déchets, on se mettait aux fourneaux? Avec les aliments bruts que nous avons acheté hier au vrac, il y a de quoi faire des bases intéressantes, qui permettront une fois de plus d’éviter certains emballage. Du pain aux pâtes à tartes, en passant par les pâtes fraîches et les pâtes à pizza… Ici, on vous propose des recettes testées et approuvées, simples et rapides. On se lance?  Lire la suite

Le compost, le lombricompost et le bokashi (4/7)

Les déchets organiques représentent jusqu’à 30% du poids total de nos déchets. Il convient donc de leur trouver une place plus valorisante que le fond des sacs poubelles, voués à l’incinération ou l’enfouissement.

La méthode la plus évidente pour éliminer ses déchets organiques reste, bien entendu, le compostage. Néanmoins pour être pratiqué, il est nécessaire d’avoir un jardin. Or, une bonne part dans la population habitant désormais en ville, le compostage domestique est plus difficile à mettre en place. Toutefois, on trouve de plus en plus de composteurs collectifs disponibles en ville. Une belle initiative qu’il convient d’encourager !

Il existe pourtant des solutions, faciles et peu coûteuses à mettre en place ! Lire la suite